Arhon configure pour vous toutes les particularités de la taxe de séjour en Suisse

Une taxe de séjour, c’est quoi ?

Fonctionnalité taxe de Séjour

Une taxe de séjour est un impôt qu’une personne séjournant dans un hébergement tel qu’un hôtel, camping, locations saisonnières, chambres d’hôtes doit payer à l’hébergeur.
L’hébergeur déclare ensuite la taxe de séjour à sa commune ou à son canton pour leur reverser.
Pour résumer, l’hébergeur collecte la taxe de séjour pour le compte de la commune ou du canton.

Cette taxe est obligatoire, mais variable en fonction des cantons et des clients, ce qui peut provoquer des difficultés pour son calcul. Heureusement, Arhon vous apporte une véritable réponse pour faciliter leur gestion.

Vous souhaitez davantage de renseignements et découvrir en détail comment Arhon peut vous accompagner au quotidien ?

Comment calcule-t-on la taxe de séjour ?

La taxe de séjour est soumise à une réglementation par canton, exemple pour la Suisse :

  • Exonération de la taxe de séjour
  • Imposition à partir d’un nombre de chambres
  • Montant par tranche d’âge, exemple : CHF 0 de 0 à 2 ans, puis CHF 0.50 de 3 à 12 ans, puis CHF 1.50 à partir de 13 ans

Cumulé au montant par saison, exemple : CHF 2.50 haute saison et CHF 1.50 basse saison

  • Un militaire ou une personne qui pendant les travaux de sa maison réside à l’hôtel dans le canton de sa résidence principale est exonéré du paiement de la taxe de séjour
  • Un séjour de plus de 30 jours exonère l’hôte du paiement de la taxe de séjour
  • La taxe de séjour peut selon certain canton être soumise à la tva

 

Toutes ces particularités ont été développées dans Arhon, afin de vous simplifier le calcul automatisé de la taxe de séjour en fonction de la date de naissance indiquée au moment du check-in.
Nous avons également rajouté une configuration supplémentaire pour un établissement qui gère plusieurs établissements depuis une seule interface.
Vous gérez plusieurs établissements ? Pilotez-les depuis une seule interface grâce à notre solution.

Évitez les calculs longs et fastidieux, pour vous comme pour vos clients, et fluidifiez vos process d’accueil.

En contrepartie de la taxe de séjour, l’hôte peut recevoir une carte d’hôte pour utiliser les transports publics ou autre, cf. interfaces carte d’hôte.